4ophpxrpbposcyxzfozt

Comment devenir cannabiculteur en France ?

Considéré comme non psychoactif ou addictif par l’OMS, le cannabidiol ou CBD suscite un intérêt remarquable à travers le monde, et ce, depuis quelques années. Cet engouement sans cesse grandissant est sans doute dû aux innombrables vertus médicinales associées à son utilisation. Dans l’Hexagone, avec l’explosion de cette molécule sur le marché, la culture de la plante dont elle est extraite intéresse de plus en plus de personnes. Si c’est également votre cas, voici comment devenir producteur de cannabis en France.

La culture du cannabis et la loi en France : ce qu’il faut savoir

Pour devenir cultivateur de cannabis légal dans l’Hexagone, le législateur français exige la sélection d’une des variétés reconnues et approuvées comme inoffensives. Celles-ci présentent un taux de tétrahydrocannabinol (THC) dans les produits finaux, en dessous du seuil susceptible de générer des effets intoxicants. Pour en savoir davantage sur ce dernier sujet, n’hésitez pas consulter la foire aux questions de votre CBD Shop haut de gamme Famous CBD. Quant à la liste officielle des variétés autorisées, elle est à retrouver dans l’article 2 de l’arrêté du 22 août 1990. Vous pouvez aussi voir les traités européens encadrant la production et à la commercialisation des produits extraits du cannabis.

Pour devenir cannabiculteur en France, la loi exige également d’adopter une méthode de culture qui respecte un certain nombre de principes. En effet, il est impératif que les chènevis, c’est-à-dire les graines de chanvre à mettre en terre, proviennent d’un organisme agréé. C’est le cas de la CCPSC (Coopérative Centrale des Producteurs de Semence de Chanvre). Le producteur doit aussi remplir une déclaration sur l’honneur à propos du positionnement géographique de sa plantation. De plus, le cannabiculteur doit avoir une parfaite connaissance de la plante de chanvre, de ses besoins et doit être apte à produire plusieurs variétés différentes de cannabis.

Devenir cannabiculteur en France : les étapes essentielles

Avant de commencer la culture de cannabis en France, il faut suivre une démarche administrative relativement simple.

Se faire former à la production du cannabis

L’étape la plus importante pour devenir producteur de cannabis légal en France est de suivre une formation qualifiée. C’est cette dernière qui vous fournira les outils nécessaires pour mener à bonne fin votre projet. En vous formant, vous aurez l’occasion d’acquérir les techniques professionnelles de culture comme les méthodes indoor et outdoor. Cela vous permettra également de connaître les conditions de culture favorables à la production (l’état du sol, l’emplacement idéal, la luminosité, etc.). Quoi qu’il en soit, avoir une certification de formation délivrée par le Ministère de l’Intérieur sera nécessaire pour obtenir l’autorisation de production de la plante.

Obtenir la licence de production et un permis de culture

La licence de production est le précieux sésame qui vous autorisera à mettre en place une plantation de chanvre. Cet agrément vous sera délivré suite à l’évaluation de votre dossier et l’inspection de votre site d’exploitation. Le cultivateur doit de même procéder à la déclaration de son activité auprès de la fédération nationale des producteurs de chanvre (FNPC) et de la gendarmerie. Le producteur devra ensuite obtenir un permis de culture délivré par les autorités locales, la préfecture notamment. Pour ce faire, il doit prouver qu’il a les compétences et toutes les installations pour exploiter la plantation conformément aux exigences légales, et ce, de manière efficace et sûre. Pour réussir dans ce milieu, il est important que le producteur applique une politique de qualité irréprochable.

VOUS AIMEREZ AUSSI